Quels sont les labels liés au made in France ?

Aujourd’hui, trois français sur quatre se déclarent prêts à payer plus cher un produit s’il est fabriqué en France. Mais avec les différentes mentions “Made in France”, “Fabriqué en France” ou “Conçu en France”, il n’est pas facile de s’y retrouver. Nous allons donc découvrir ensemble les différents types de labels.
Quels sont les labels liés au made in France ?
Publié le 12/06/2020
Ecrit par Arnaud POTARD

Qu’est ce qu’un label, comment l’avoir ? 

Un label est une mention étiquetée que les entreprises peuvent indiquer pour déterminer l’origine d’un produit. Le marquage d’un produit non alimentaire n’est pas obligatoire en Europe. Si un fabricant veut indiquer une mention comme “Made in…” ou “Fabriqué en…”, il doit respecter les règles d’origine du produit imposé par les services douaniers.

L'étiquetage d’une indication made in France est facultative, puisqu'il n’y a aucune obligation d’indiquer un marquage d’origine, à part pour certains produits agricoles ou alimentaires pour des mesures de réglementations sanitaires. 

Si une ou plusieurs parties d’un produit sont importés depuis un pays étranger, le fabricant a le droit d’obtenir la mention made in France, mais il convient de respecter les règles d’origine, instauré par les services douaniers.

Ces règles, mis en place par la Direction Générale des Douanes et Droits Indirects (DGDDI), servent à déterminer l’origine d’un produit, surtout quand la production de ce dernier a été effectué dans plusieurs pays différents.

Selon la DGDDI, un produit made in France finit doit :

  • soit avoir une codification différente par rapport à ses matières premières et composants non français ;
  • soit avoir un seuil maximum de valeur de ses matières premières et composants non français par rapport à son prix ;
  • soit avoir certaines opérations de transformation effectuées en France à partir des matières premières et composants non français.

Plusieurs  de ces règles peuvent s’appliquer pour un même produit.

En France, c’est la Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (DGCCRF) qui contrôle l’origine qu’indique les étiquettes sur un produit. C’est cette administration qui approuve que les produits qui portent des labels made in France respectent bien les règles édictées précédemment.

Pour obtenir la mention “made in France”, il suffit juste que les règles d’origine non préférentielle soient respectés. Mais certains fabricants veulent aller plus loin pour obtenir des labels made in France plus contraignants, pour accroître leur visibilité par exemple. 

Les labels made in France sont des arguments de vente pour les entreprises, car depuis quelques années, le made in France est de plus en plus médiatisé. 92% des consommateurs veulent savoir l’origine du produit par un marquage spécifique. Et environ 93% d’entre eux achètent des produits français pour soutenir l’économie locale, le maintien de l’emploi et la préservation du savoir-faire.

 

Les différents labels

Parmi les labels, certains apportent une plus grande garantie pour les consommateurs, grâce à leur renommé ou à leur réputation. Voici quelques exemples :

 

Origine France Garantie

Le label “Origine France Garantie” est un label créé en mai 2010. Il est attribué par l’association ProFrance. Ce label garantit au consommateur qu’entre 50% et 100% du prix de revient unitaire est acquis en France.

 

France Terre Textile

Le label “France Terre Textile” garantit au consommateur que minimum 75% des étapes de fabrication d’un produit textile ont été effectuées en France. Par ce label, 4 régions de France sont distinguées car elles possèdent des entreprises du textile qui produisent en France (Alsace, Vosges, Nord et Rhône-Alpes Auvergne).

 

Entreprise du Patrimoine Vivant

Le label “Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV)” est une marque de reconnaissance de l’Etat, pour les entreprises qui maintiennent des savoir-faire traditionaux et industriels d’excellence. Ce label est attribué pour 5 ans. Il prend en compte le savoir-faire rare ou de haute technicité ainsi que l’ancienneté de l’implantation géographique. Aujourd’hui, plus de 1100 entreprises sont titulaires de ce label, comme Armor Lux ou Paraboot par exemple.

 

Indication Géographique

Le label “Indication Géographique”, lancé en France en 2015, est une certification qui prouve que le produit a des qualités grâce à son origine géographique. Pour obtenir cette indication, le produit doit suivre un cahier des charges pour chaque indication géographique. Actuellement, 3 produits sont homologués par l’INPI (Institut National de la Propriété Industriel) : les sièges de Liffol, le granit de Bretagne et la porcelaine de Limoges. D’autres dossiers sont en cours d’examen, comme le savon de Marseille par exemple. 

 

Produit en Bretagne

Le label “Produit en Bretagne” est un label destiné pour les produits alimentaires et industriels bretons. Pour avoir ce label, il faut que ces derniers fabriquent leurs produits dans l’un des 5 départements de la Bretagne. Et également être adapté au réseau de distribution de Produit de Bretagne.

 

AOC et AOP

Les Appellations d’Origine Contrôlée (AOC) indiquent que des produits bruts dans toutes les étapes de fabrication, de production et de transformation se retrouvent dans la même zone géographique. Quelques centaines de produits (vins de Bordeaux, roquefort, comté…) ont ce label AOC. Les Appellations d’Origine Protégée est l’équivalent des AOC mais à l’échelle  européen. 

 

Et vous, vous pensez quoi des labels étiquetés sur la plupart des produits dans les rayons ? Vous arrivez à vous y retrouver ? Cela vous rassure-t-il d’avoir un produit avec un de ces différents labels ?

Aucun commentaire pour l'instant, soyez le premier !

Ajouter votre commentaire
* Les champs avec un astérisque sont requis